Commander un volet métallique d'une puissance supérieure à 300W (>90Kg)

Pour commander un volet roulant d'une puissance importante seul le Wattcube Window ne suffit pas. Il faut relayer et voici donc comment le faire.

Description

Le Wattcube Window permet de commander un volet roulant filaire. Il a deux entrées à connecter à un interrupteur local et deux sorties pour commander les moteurs du volet roulant.

La puissance maximale sur chaque sortie est de 300W par sortie. Au-delà de ce niveau les contacts du relais s'endommagent très vite et peuvent se mettre en court-circuit. La dégradation devient alors irréversible. Sur un volet roulant, il peut y avoir des pics de courant et de tension très importants au démarrage et à l'arrêt du volet roulant.

La seule solution est donc d'ajouter un relais capable de subir ces pointes de courant et tension. Dans cet exemple nous avons choisi un relais avec une bobine de 230VAC, des contacts 16A pouvant subir des pointes de courant supérieures à 80A.

Le relais utilisé ici est un relais de type SPDT (single pole, double throw). Lorsque la bobine est excitée, le contact est activé. Si la bobine est relâchée, le contact l'est aussi. Sur d'autres types de relais, on peut trouver des relais DPDT (double pole, double throw). Double Throw signifie qu'il y a deux circuits de contact. Chaque circuit peut conduire maximum 8A. En les connectant en parallèle, on arrive à 16A.

Schéma de câblage

Le Wattcube Window a ses deux sorties chacune connectée à l'entrée A1-A2 du relais. Les sorties 11-12 et/ou 21-22 sont connectées sur le volet à commander.